Le chien tête en bas

Adho mukha svanasana (le chien tête en bas) : quelques vérités sur cette posture !

Vous connaissez tous et toutes cette posture, mais savez-vous que vous pratiquez probablement la posture de la montagne, Parvatasana, au lieu de celle du chien tête en bas ?

La confusion du chien et de la montagne

Dans ces deux postures :

  • Les mains sont bien à plat sur le sol, les doigts bien écartés
  • Les pieds, légèrement écartés, sont à plat ou talons relevés
  • Le poids du corps est également réparti entre les mains et les pieds
  • Les fessiers sont relevés
  • Le dos est plat, étiré

La différence est celle-ci :

Dans parvatasana, la tête est suspendue entre les deux bras (c’est sans doute la posture que vous pratiquez) et ne touche pas le sol; la flexion dans les épaules est moins importante (voir photo ci-dessous) que dans le chien tête en bas.

Dans adho mukha svanasana, la flexion dans les épaules est plus grande, ce qui permet à la tête de se déposer au sol et à la poitrine de s’ouvrir plus fortement.

Lorsque nous parlons du chien tête en bas (tête qui touche le sol) en Occident, c’est en fait à parvatasana que nous nous référons en général.

Mes talons ne touchent pas le sol, c’est grave docteur ?

Non ! Le but premier de la posture est d’étirer le dos et les épaules, d’allonger la colonne vertébrale. Pour garder le dos droit, fléchissez légèrement les genoux : le but n’est pas d’avoir les jambes tendues dans un premier temps.

Avec la pratique, il se peut que vous puissiez tendre les jambes et garder le dos droit. Il se peut aussi que vos talons touchent le sol, mais il est très possible qu’ils restent relevés. En fonction de votre physionomie, la compression est peut-être trop forte et il vous est physiquement impossible de toucher le sol.

La fausse croyance est que tout le monde, avec de la pratique, peut faire en sorte que ses talons touchent le sol. Non ! L’espace entre vos os ne vous laissera peut-être jamais y parvenir, et c’est très bien ainsi. Votre point de concentration dans cette posture est votre dos, son étirement et surtout : gardez-le bien droit !

compression dans la cheville

Pourquoi pratiquer le chien tête en bas ou bien la posture de la montagne ?

Que vous choisissiez l’une ou l’autre, la posture vous aidera à détendre entièrement le corps et à éloigner le stress qui risquerait de s’installer si vous ne faites rien. L’étirement du dos permet d’espacer les vertèbres de la colonne. En effectuant plusieurs respirations lentes et profondes, vous stimulez l’arrivée du flux sanguin vers le haut du corps. Dans le ventre, les organes digestifs sont massées et tonifiées. La posture permet également d’atténuer les symptômes de la ménopause et les problèmes menstruels.

Le symbolisme de Adho mukha svasana

Le chien est bien connu et reconnu comme meilleur ami de l’homme en Occident. Mais en Inde, son statut est tout autre. Il est bien souvent mal traité, mal nourri, et le chien indien est généralement errant. Dans la culture du Sanatana Dharma, les animaux représentent l’ego et les bas instincts.

Malgré cette vision, opposée à la nôtre, des animaux domestiques, dans la grande épopée du Mahabharata, le chien a une place particulière auprès de Yudhisthira (l’un des cinq frères Pandavas).

 Yudhisthira gravit la montagne accompagné seulement par un chien fidèle qui lui donne le courage de continuer son ascension. Une fois au sommet, une voix l’invite à entrer au paradis, car c’est là qu’il mérite d’être. Mais pour y entrer, il doit laisser son fidèle compagnon derrière lui. Yudhisthira refuse immédiatement, préférant abandonner le paradis plutôt que son ami à quatre pattes. Même au seuil de la mort, Yudhisthira ne renonce pas à la droiture qui a guidé ses pas toute sa vie. C’est ainsi qu’il réussit l’épreuve : Yudhisthira, le roi sage.

Quel est le sens de cette posture pour nous, yogis ?

Nous imitons le chien qui s’étire après la sieste : jambes tendues, poitrine ouverte vers le sol, dos et épaules étirés. Le chien prend aussi cette position lorsqu’il veut jouer et s’amuser. Il montre ici un grand enthousiasme. L’effet est le même pour le yogi qui pratique : la posture stimule la motivation, l’énergie et l’enthousiasme.

Je vous invite à pratiquer cette posture, à vous métamorphoser en chien pour rester fidèle au chemin que vous suivez et pour trouver la joie dans votre routine quotidienne.

Merveilleuse pratique à vous !


{"email":"Adresse email non valide","url":"Adresse de site non valide","required":"Mention manquante"}

Prendre un rendez-vous

Vous souhaitez un rendez-vous pour un cours de yoga ou bien pour un soin ?
Contactez-moi par email.

>